Actualités

Projet de Préservation de l’Environnement et Promotion de l’Ecotourisme dans la vallée Assif Melloul et le plateau des lacs

Depuis septembre 2015 les associations Akhiam, Aghbalou et l’association Agoudal pour le Développement Touristique travaillent en partenariat à la réalisation du projet de Préservation de l’Environnement et Promotion de l’Ecotourisme dans la vallée Assif Melloul et le plateau des lacs cofinancé par le PPOSCAN et l’UCIN-med. Ce projet consiste à créer des activités dans la vallée d’Imilchil où les ressources des habitants sont menacées par le phénomène d’érosion hydrique. Il s’agit de développer des activités durables prenant en compte les potentialités naturelles et culturelles de la région à travers l’écotourisme et l’artisanat local. La réalisation d’une étude sur l’écotourisme dans la vallée est également prévue dans le projet afin d’optimiser la mise en place des actions en adéquation avec la réalité du terrain.

http://akhyam.infomolh.com

Ce projet vise à développer des circuits et des activités touristiques de découverte, à aménager des structures d’accueil énergétiquement efficientes ainsi qu’à promouvoir les réseaux d’acteurs de l’écotourisme. L’association Akhiam voit donc le projet innovant sur la multiplication des espèces autochtones, le groseillier sauvage et l’épine-vinette, pour la préservation et la restauration des sols renforcé et complété par le projet porté par l’association Aghbalou. Ce projet intégré vise la création de sources de revenus durables et respectueuse de l’environnement.  Le cœur du projet consiste en :

-L’identification, le balisage et la promotion de circuits écotouristiques dans la vallée d’Imilchil et le Parc National du Haut-Atlas Oriental (PHAO).

-Équipement de deux « auberges pilotes » par un système d’énergie solaire et de matériaux d’isolation afin d’éviter les déperditions d’énergies. Les auberges se sont engagées à mettre à disposition 100 m² de terrain pour la mise en place de pépinières pour produire 4000 plants de groseilliers sauvages et d’épine-vinette.

-La formation des acteurs locaux et la création d’un réseau d’acteurs concertés (GIE) autour de l’écotourisme.

Les premiers panneaux solaires ont été installés à l’auberge pilote Kasbah Citoyenne, les travaux sont terminés à l’auberge pilote Afoud à Ksar Agoudal. Un topoguide à destination des professionnels du tourisme (aubergistes, organisateurs de voyage) a été publié et a été distribué pour relecture afin de le finaliser. L’état d’avancement du projet est bon, il reste à concevoir les panneaux signalétiques pour le balisage des circuits écotouristiques pour indiquer les sites à visiter et les endroits pour dormir et se restaurer.